Il est important de distinguer une émotion et un sentiment :
Un changement physiologie imprévu provoque UNE EMOTION.

Il existe 4 émotions de base :

 

  • la joie
  • la colère
  • la tristesse
  • la peur

Vous venez d’apprendre une nouvelle inespérée, c’est une super surprise et vous êtes fou de joie ! C’est une émotion, elle vous donne l’énergie nécessaire pour vous mettre en mouvement, c’est pour cela qu’elle est éphémère.

Quand une émotion s’installe et persiste au fil du temps, elle fait naitre un SENTIMENT !

Ce sentiment influence nos pensées et quand il vous imprègne jours après jour, mois après mois année après année, ce sentiment peut devenir un trait de caractère…

 

Depuis la nuit des temps, l’être humain utilise et apprivoise ses émotions car elles sont « positives », normales et instinctives. Notre corps utilise ce moyen pour nous informer que soit « tout va bien et tous tes besoins sont satisfaits » soit il nous prévient qu’il est urgent d’agir car il y a, par exemple, un danger imminent ou que certains de tes besoins ne sont pas satisfaits.

 

Je te donne un exemple que tu as peut-être connu dans ta vie, le coup de foudre ! 😊

Oui, le coup de foudre est une émotion. Il apparait soudainement, il nous surprend et le ressenti est assez intense. Tu te rends compte que tu pourrais aimer cette personne, tu choisis donc de continuer la relation afin de tenter de revivre cette émotion du début et c’est ainsi que naissent les sentiments.

Mon état interne : une vraie météo intérieure

Sans rentrer dans des détails scientifiques, l’état interne est une réaction émotionnelle, plus précisément, il s’agit de l’ensemble de nos émotions qui influencent nos comportements et nos réactions dans une situation donnée. L’état interne est également connu sous les noms

 

  • état d’humeur
  • les sensations
  • les sentiments
  • état de conscience

Il est souvent difficile de contrôler sa réaction dans une situation compliquée à vivre mais une fois terminée, on se dit souvent qu’on aurait pu réagir différemment.

Voici quelques exemples de stimulis externes qui peuvent influencer, positivement ou négativement, notre état interne :

  • L’enfermement
  • Un compliment
  • Une remarque déplacée
  • La manipulation
  • Un comportement passif agressif
  • Un sourire
  • L’attitude physique d’une personne, langage non verbale
  • Les perceptions visuels, auditives, kinesthésiques, olfactives et gustatives
  • Des souvenirs, bons ou mauvais

Nombreuses sont les raisons, qui peuvent nous pousser à des comportements inhabituels.

Mais comment faire pour mieux « gérer » nos réactions ?

En se focalisant sur « comment ressentir » différemment ces situations compliquées et non sur « comment réagir » différemment la prochaine fois ! En travaillant sur ton ressenti, tu seras capable de percevoir et comprendre ton état interne afin d’éviter d’être subjugué par tes émotions.

Pour y arriver, il est primordial

  • de connaître l’origine de ce qui déclenche tes émotions
  • de les accueillir
  • d’être indulgent avec soi-même

 

Nous avons tous nos faiblesses, en les acceptant, tu te permets d’être qui tu es, sans te juger.

De cette manière tu es au clair avec toi-même ! Voilà un premier pas qui t’aidera à cultiver la conscience de soi.

Nous sommes d’accord, c’est normal de ne pas changer ses habitudes du jour au lendemain mais avec le temps et de l’exercice tu constateras que les situations gênantes auront beaucoup moins d’impact sur toi et ton état interne.

Maintenant tu comprends peut-être ce qui t’as poussé à répondre sèchement à une remarque de ta collègue de travail…. 😊

Et toi, qu’est-ce qui te fais réagir ? Quels sont les moments où tu perds le contrôle ? As-tu déjà songé à ce que tu pourrais faire pour mieux te maîtriser ? N’hésite pas à laisser un commentaire …